compteur gratuit programme de référencement - référencement web gratuit - permis auto ecole montpellier- robes de cocktails pas cher
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PrincesseJeanne.over-blog.com

P----- de douleur de m---e !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5 Septembre 2014, 22:17pm

Publié par Isabelle

Ce soir, Jeanne pleure ... Elle hurle, sanglote. Elle a mal. Si mal.

ça arrive parfois, souvent ... mais jamais on se s'y attend, jamais on ne s'y fait. Sa journée a été chouette pourtant. Quelques rires, un plaisir évident à déguster repas et goûter.

Un énorme calin avant d'aller retrouver les papillons du dodo et des petites mains qui frottent les yeux ... La fatigue ... Le soupir de bien être quand son petit corps d'amour s'allonge dans son lit ... On met la musique du dodo, on éteint la lumière ... et on laisse la porte entrouverte.

Et puis ... Mini Sushi appelle ... mmmmmmmmmm ... (ça veut dire maman ). Mmmmmmmmmmmm ... MMMMMMMMMMMMMMMMM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Elle gigote, se crispe. Je sais que ça va mal.

Ses yeux appellent au secours. Les larmes fusent. D'un coup. Un torrent. Et une plainte sourde, qui gronde pointe...

C'est parti ... Ma princesse vomit sa souffrance. Elle l'a contenu autant qu'elle a pu, ma guerrière. Mais trop, c'est trop. Je n'ai que 5 ans, me rappelle-t-elle avec son regard suppliant. Aide moi maman ...

Oui, mon amour, ma fille, ma vie. Je sais. Je vois que tu as mal. Maman est là ... Je cherche où, pourquoi, comment mais je ne trouve rien. RIEN !!!!!!!! Je ne sais pas.

Ton bidou ma perle jolie ? c'est ton bidou qui fait bobo ? Oui, sûrement mais pas seulement. Il y a autre chose. De violent, de puissant, de plus fort que nous, de pas beau.

Je te prends dans mes bras, te cajole, te serre fort fort ... Te murmure mon amour, mon admiration, ma tendresse... mais l'amour ne guérit pas. Je le sais maintenant.

Tu gémis, te blottis puis une nouvelle secousse transforme ton visage d'ange.

L'inadmissible. L'insupportable.

Tu résistes ma fleur si vaillante ! Tu me permets de te chanter des chansons. Ta main cherche ma joue. N'aie pas peur ma petite fille ... Tiens le coup !

Avec ton papa, on cherche à te soulager ... ça marche un peu .. puis plus du tout ... Alors, on essaie encore par des médicaments. Et puis, finalement, finalement ... Elle est tellement loin la fin de tout ça ... Tu t'apaises enfin... Tes petits yeux sont bouffis de larmes et ton regard si triste ... Tu serres fort ma main. Je suis là, ma Jeanne. Tout près de toi.

Repose toi mon ange. Papa et moi, on veille sur toi. Trésor d'amour ...

Je me retrouve seule, épuisée et en colère pourtant. Comment je peux faire pour empêcher que ça se reproduise. Ma gorge est nouée de larmes qui refusent de sortir. J'ai envie de hurler mais je n'y arrive pas. Quelle violence ...

Ma tête sait que je dois accepter cette maladie que personne ne connaît, sans comprendre. Mais accepter que le sucre de ma vie souffre, ça ... jamais. Le masque de la maman qui se dit forte tombe ... pour ce soir, seulement, j'espère ...

Je t'aime Jeanne, du plus profond de mon coeur et de mon âme.

Commenter cet article

Réna 07/10/2014 12:57

Je pense qu'il est très très important de faire part aussi de ces moments-là, intolérables, insupportables à Jeanne, à vous, ses parents, désarmés, impuissants devant la douleur. On ne peut que partager votre révolte et votre chagrin, sans pour autant les soulager. Courage... courage... courage...

Nani 06/09/2014 10:12

Je reste désarmée une fois de plus en lisant ces quelques phrases, postées sur le blog de petite Jeanne. "Douleur" interminable douleur, qui vient s'imposer n’importe quand, n'importe comment sans prévenir. Qui empoisonne ta vie ma puce et qui plonge tes chers parents dans l'angoisse et le désarroi. Ta maman arrive à poser des mots sur "tes MAUX" c'est important, ça aide à surmonter toutes les mauvaises étapes de ta vie.... Je pense à toi et espère que tu iras mieux aujourd’hui, toi la guerrière.

Fanny 06/09/2014 07:45

Touchant même très poignant !!! Comme j aimerai te soulager Jeanne prendre ta douleur que vous puissiez toi et tes formidables parents souffler et rire ensemble .... J appelle ta maladie ... Je vais essayer de négocier avec elle un moment de repis bordel!!!! Elle pourrai prendre qq jours de vacances !!!! Je vous aime fort!!!!!

Nora 06/09/2014 00:10

Oui, t'inquiète pas Jeanne, ils sont là tes parents chéris d'amour, et ils prennent soin de toi, et...et tant de choses encore. Comme ta maman, je sais que l'amour ne guérit pas, mais, qu'est-ce que ça soulage! Pas vrai?;-)
Avec Haize, Oriana, et les autres copains, vous allez nous apprendre à comprendre, à vous comprendre, mais il nous faut un peu de temps...malheureusement, la douleur n'attend pas Pffff De gros bisous, muxu, tout doux tout plein!

chris 06/09/2014 00:08

Je pense a vous tres fort....les mots me manquent...c'est tellement poignant ce que tu racontes..ma gorge est nouee par l'emotion et j'ai mal pour Jeannou d'amour,pour vous. J'aimerai tellement pouvoir soulager votre souffrance...mais je ne sais pas comment faire... Je vous aime fort.